Home / Marché de l’immobilier / L’immobilier au M aroc: les prix sont-ils correctes?

L’immobilier au M aroc: les prix sont-ils correctes?

Depuis certains temps, le prix de l’immobilier au Maroc reste très instable. En effet, face à un déséquilibre entre le volume de vente annuel et le prix de l’immobilier, le pays a fini par rencontrer une crise. Toutefois, malgré tout cela, vis-à-vis des pays européens comme la France, l’investissement immobilier dans cette Royaume reste très abordable.

Combien coûte un logement au Maroc ?

Tout comme dans les autres pays, le prix de l’immobilier au Maroc peut varier d’une ville à une autre. A Casablanca par exemple, le prix du mètre carré coûte en moyenne près de 16 300 dirhams contre 15 600 à Marrakech et 14 700 à rabat. Au vue de ces prix, on peut conclure que même s’ils sont relativement chers par rapport au pouvoir d’achat marocain, pour un étranger, c’est tout de même presque donné. En effet, en France par exemple, le prix minimum pour un mètre carré est de 1000 euros soit 14 000 dirhams pour une grande ville ce qui peut permettre d’acquérir un très bel logement à Rabat ou à Tanger.

Les biens immobiliers les plus vendus au Maroc

Dans le Royaume du Maroc, ce sont surtout les appartements qui se vendent le plus. L’année dernière, ce type de logement constituait près de 60% des transactions. En deuxième position, on a les terrains qui représentent un chiffre de 27%. Loin derrière, il y a les maisons et les locaux commerciaux dont les parts se situent respectivement entre 5 et 6%. Concernant les villas, elles ne sont pas quasiment représentatives car elles ne constituent que 1% de l’ensemble des transactions.

Où et quand y investir ?

Si on veut avoir un rendement constant en matière d’investissement locatif au Maroc, le mieux c’est d’acheter des appartements dans les principales villes de ce pays. Par contre, pour un revenu saisonnier, l’idéal serait d’acquérir une villa dans une plage à Agadir ou à Tanger. Généralement, les personnes qui effectuent ce type d’investissement sont celles qui achètent une maison au Maroc à titre de logement secondaire.

En ce qui concerne la période d’achat de son bien immobilier au Maroc, il est toujours judicieux d’attendre la chute des prix. Afin de la prévoir, il est important de suivre constamment le cours de l’immobilier dans cette Royaume. A titre de référence, on peut déterminer à l’avance que le prix va diminuer lorsque la spéculation devient très forte. Effectivement, quand les promoteurs spéculent les prix des logements qu’ils construisent, cela pourrait facilement faire diminuer la demande. Et quand c’est effective, le prix moyen de l’immobilier au Maroc se diminue automatiquement. Le seul problème avec ce phénomène, c’est que lorsqu’on compte acheter un bien immobilier au Maroc par le moyen d’un prêt auprès d’une banque locale, quand la demande diminue, le taux de crédit se met tout de suite à flamber. A cet effet, cette pratique ne pourrait être rentable que lorsqu’on dispose d’un fond propre.

Check Also

Comment trouver un appartement à louer à Casablanca ?

Trouver un appartement  à louer à Casablanca pas cher mais bien placé pourrait être un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *