Home / Acteurs marché immobilier / L’immobilier à Marrakech : que savoir ?

L’immobilier à Marrakech : que savoir ?

Marrakech est une ville marocaine très propice pour l’immobilier. C’est pour cette raison que de plus en plus d’étrangers et plus notamment des français y souhaitent acquérir une maison, un appartement ou un riad. Toutefois, avant de faire ce pas, il faut bien connaitre le comportement du marché immobilier dans cette ville ainsi que les procédures légales qu’il faut effectuer un achat.

Le prix de l’immobilier à Marrakech

En 2016, le prix de l’immobilier à Marrakech a connu une diminution considérable. Par contre dès début 2017, il a fini par connaitre une légère croissance portant le prix du mètre carré à 15 600 dirhams. Par rapport à d’autres villes marocaines, Marrakech est l’une des plus chères car à Agadir par exemple, le prix moyen au mètre carré est seulement 11 700 dirhams  contre 17 300 et 12 300 dirhams pour Rabat et Tanger. Seule Casablanca devance cette ville avec un prix au mètre carré de 16 300 dirhams.

Les types de logements les plus achetés à Marrakech

A Marrakech, ce sont surtout les appartements qui vendent le plus, suivent ensuite les maisons ainsi que les bureaux et locaux commerciaux. Habituellement, les acheteurs de logement à titre résidentiel dans cette ville optent surtout pour un investissement locatif. En effet, comme le loyer y est très élevé, ce type d’investissement pourrait être très lucratif.

                Investir au Marrakech est toujours sûr ?

Pas forcément ! Si le logement est situé dans les quartiers réputés tels Mhamid, Guéliz ou Agdal, il pourrait être plus facile de trouver un locataire. Si l’habitation acquise n’est pas donc bien placé, il peut arriver que non seulement, le loyer perçu soit plus moindre, mais la recherche de locataire ne serait pas très facile non plus.

Comment acheter un logement à Marrakech ?

Pour acheter un appartement ou une maison à Marrakech, le plus simple, c’est de recourir à une agence immobilière ou un promoteur. Et une fois la décision prise, la vente se doit être légalisée par le notaire. Et pour ce faire, il faut payer le droit d’enregistrement, les Frais de conservation foncière, les honoraires du notaire ainsi que les frais de timbres. Une fois toutes ces formalités effectuées, on n’a plus qu’à attendre la délivrance de l’acte de propriété.

                Petite exception pour les étrangers

Si le futur propriétaire est un étranger, il est bien en droit d’acheter un bien immobilier à Marrakech. Toutefois, pour une acquisition de propriété foncière par un étranger, il est interdit de s’approprier d’un terrain agricole. A part cela, qu’il soit résident ou non, il doit ouvrir un compte dans le territoire marocain avant d’effectuer la transaction.

Les taxes  à prévoir pour les futurs propriétaires

A Marrakech, la taxe d’habitation ou taxe urbaine sont toujours plus élevées par rapport à d’autres villes au Maroc. Mais si on achète un logement neuf dans cette ville, l’Etat propose une exonération des impôts sur une durée de trois ans.

Check Also

Est-il facile d’acheter une maison au Maroc pour un étranger ?

Par rapport à la loi marocaine, un étranger peut très bien acheter une maison au …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *