Home / L'actualité de l'immobilier / Pourquoi l’immobilier est cher au Maroc ?

Pourquoi l’immobilier est cher au Maroc ?

En général l’immobilier au Maroc ne devrait pas réellement cher. En effet, cette hausse est généralement due à la spéculation du prix sur le marché. Et comme conséquence directe, cette pratique peut entrainer des crises chroniques sur l’immobilier marocain, dont la dernière date de 2016.

Une évolution des prix à hauteur de  17% en 20 ans

En 20 ans, le prix de l’immobilier au Maroc a connu une évolution de 17%. Suivant les analyses des spécialistes, cette valeur est nominale et n’est donc pas réelle. En effet, même s’il faut tenir compte de la hausse des taxes foncières, il faut aussi se remettre sur d’autres indicateurs comme l’évolution de la demande et le volume annuel de transactions. Actuellement, les promoteurs immobiliers peuvent avoir une marge bénéficiaires qui peut aller jusqu’à 21% contre 10% chez les pays européens comme la France. En résumé donc, la pratique constante de la hausse des prix de l’immobilier pourrait avoir une répercussion directe sur l’attraction de la demande. A cet effet, plus l’immobilier au Maroc devient cher, plus les investissements deviendront rares. Et sur le long terme, lorsque la demande diminuera constamment, les prix finiront par chuter considérablement jusqu’à causer une grave crise ce qui ne serait pas avantageux pour ce pays car ce secteur participe grandement à son économie.

Suivre le cours réel de l’immobilier pour mieux investir au Maroc

Malgré avec cette menace qui plane sur le marché immobilier marocain, investir sur l’acquisition d’un logement ou d’un bâtiment professionnel dans ce pays reste toujours une aubaine. Néanmoins, pour éviter d’être victime de la spéculation, il faut  agir avec tact. Actuellement par exemple, face aux diverses spéculations de ces dernières années, les prix de l’immobilier ont été revu à la baisse à l’exception de certaines villes comme Tanger. Par rapport à cette situation donc, il devient judicieux d’acquérir un bien immobilier au Maroc en ce moment. Effectivement, même si les prix actuels sont en baisses depuis 2016, ils finiront toujours par grimper ce qui a été constaté dans de nombreuses villes en milieu de l’année 2017.

                Comment calculer le prix réel d’un bien immobilier au Maroc ?

Afin de déterminer le prix réel d’un bien immobilier au Maroc, il faut juste se référer à cette crise de 2016. A cet effet, la valeur hors spéculation d’un bien précis devrait se définir en faisant la moyenne entre le prix sur le marché actuel et celui des années qui ont précédées cette crise.

Acheter un logement ancien comme autre alternative

Même si avec la baisse conséquente des prix, certains peuvent toujours juger que l’immobilier au Maroc reste cher. Comme solution, l’acquisition logement ancien peut constituer comme un second plan. Avant, pour acquérir un bien immobilier pas cher au Maroc, il fallait acquérir un logement situé en périphérie. Actuellement par contre, pour seulement 11.000 dirhams le mètre carré, il est possible de devenir propriétaire d’un logement de seconde main en plein centre-ville comme ce qui est le cas à Maârif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *