Home / Achat & Vente / L’immobilier à casablanca : que savoir ?

L’immobilier à casablanca : que savoir ?

Au Maroc, c’est à Casablanca que le marché immobilier est le plus dynamique. Effectivement, en tant que capitale économique du pays, elle est à la fois le siège de la place boursière officielle marocaine et l’une des villes les plus prisées par les touristes.

Le prix de l’immobilier à Casablanca

L’immobilier à Casablanca reste le plus cher du Maroc. En janvier dernier, le prix moyen du mètre carré dans cette ville s’élève à 16 364 dirhams. Et selon les prévisions, ce prix va encore monter d’ici quelques mois. En effet, même si Casablanca a subit les conséquences de la crise immobilière de 2016, les promoteurs qui ont érigé de nouveaux logements dans cette agglomération ont du diminuer leur prix, mais depuis le début de l’année, il a fini par connaitre une nette progression.

Est il judicieux d’investir à Casablanca ?

Pour un investissement locatif, Casablanca reste une ville très propice. En moyenne, le prix de location d’un appartement 3 pièces dans le centre ville peut coûter jusqu’à 6000 dirhams. Et ce qui est intéressant, c’est que ce prix peut varier en fonction de la saison. Quand la demande augmente de manière considérable, le coût moyen d’un appartement de ce type peut atteindre facilement les 14 000 dirhams.

                Largement plus rentable qu’en France

Par rapport à la France ou  un autre pays européen, l’achat d’un bien immobilier à Casablanca comme dans d’autres grandes villes marocaines est un investissement lucratif. Pour Casablanca en particulier, par rapport à un logement à Paris, le prix du mètre carré est 8 fois moins cher. A part cela, la demande reste aussi plus intéressante car à Casablanca, un appartement bien situé trouve toujours très facilement un locataire. Et plus encore, la fiscalité et les marges sont très différentes, car au Maroc, on peut bénéficier de plusieurs avantages qu’on ne rencontre nulle part ailleurs.

Comment acheter un logement à Casablanca ?

                Les pièges à éviter

Même si Casablanca peut proposer un meilleur rendement locatif, elle referme bien des pièges. Sous la précipitation par rapport à ces chiffres, bons nombres d’investisseurs étrangers y achètent des biens immobiliers les yeux fermés. Mais ce qu’ils ne savent pas, c’est qu’au lieu de faire une belle affaire, ils peuvent tomber dans un piège. A Casablanca, il peut exister plusieurs quartiers qui ne sont pas du tout favorable pour l’investissement locatif pour diverses raisons comme l’insécurité.

Pour acheter une maison ou un appartement à Casablanca, l’idéal serait de collaborer avec une agence ou un promoteur immobilier bien connu dans la ville. A partir de cette pratique, on est plus sûr d’acheter un bien immobilier à hauteur de ses attentes. De plus, même s’il faut payer divers frais, lorsqu’on tombe sur une bonne affaire, elle pourra facilement être rentable.

Check Also

L’immobilier à Marrakech : que savoir ?

Marrakech est une ville marocaine très propice pour l’immobilier. C’est pour cette raison que de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *