Home / L'actualité de l'immobilier / Comment devenir agent immobilier au Maroc ?

Comment devenir agent immobilier au Maroc ?

Comme l’immobilier représente une part importante dans le PIB marocain, entreprendre un métier dans ce secteur pourrait très bien rapporter. Toutefois, avant de devenir un agent immobilier au Maroc, il faut avant tout remplir certains critères.

Les missions d’un agent immobilier

Par défaut, le travail d’un agent immobilier consiste à être l’intermédiaire entre un vendeur et un acheteur ou un propriétaire et un locataire. A cet effet, il ne joue pas seulement le rôle de commercial, il doit parallèlement effectuer d’autres tâches comme la gestion des mandats et des contrats.

A part cela, un agent immobilier doit également jouer le rôle de conseiller. Suivant le cours de l’immobilier au Maroc par exemple, il peut accompagner ses clients à fixer le prix de location ou prix de vente d’un logement.

                Quelle formation entamer ?

Pour devenir un bon agent immobilier dans ce pays au Nord Ouest de l’Afrique, il faut avoir au minimum avoir un DUT en commerce ou en marketing. A partir de ce diplôme, il est possible de débuter dans ce milieu. Toutefois, afin d’être entièrement opérationnel, un stage professionnel auprès d’une agence immobilière pourrait être nécessaire.

Dans le domaine de l’immobilier, les portefeuilles gérés par un agent peuvent varier en fonction de son niveau de formation et de ses expériences. Techniquement, un agent qui gère des biens immobiliers à hauteur de plusieurs dizaines de millions de dirhams est dénommé « un agent immobilier sénior ». Pour le devenir, il faut avoir au minimum un Master en commerce ou en droit commercial ou bien un DUT avec 3 ans d’expériences professionnelles dans une agence immobilière renommée.

                Le salaire d’un agent immobilier au Maroc

En moyenne, le salaire d’un agent immobilier au Maroc gagne environ 8000 dirhams ou 700 euros. Par contre, pour les agents immobiliers séniors, ils peuvent gagner beaucoup plus et percevoir une commission en fonction de ses volumes de vente.

                Quelques autres atouts qu’il faut avoir

Mise à part la formation et les expériences, un agent immobilier qui opère au Maroc devrait bien avoir une bonne connaissance sur le secteur de l’immobilier, du bâtiment ou du tourisme dans ce pays. Si on est étranger, l’appréhension de la culture marocaine ainsi que les diverses lois qui régissent ce secteur est capitale. En effet, pas comme en Europe, les démarches administratives sur les ventes immobilières ainsi que la fiscalité sont un peu différentes.

Ouvrir son propre agence immobilière au Maroc

Après l’acquisition d’expériences et de relations dans ce secteur, il est bien possible d’ouvrir son propre agence immobilière au Maroc. Néanmoins,  il est impératif de bien suivre les procédures administratives appliquées dans le pays comme l’adhésion à l’Association Marocain des Agents Immobiliers ou AMAI.

Actuellement, à part les marocains, de plus en plus d’étrangers et plus précisément des français ouvrent une agence dans ce pays. Et c’est plus que logique car en matière de tourisme et investissement dans la télécommunication, les français représentent une part très importante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *