Home / Crédit & Simulation / Comment calculer un crédit immobilier au Maroc ?

Comment calculer un crédit immobilier au Maroc ?

Tout comme en France, le calcul d’un crédit immobilier au Maroc est quasi similaire. Comme paramètres principaux il y a :

  • Le montant du prêt demandé
  • La mensualité et la durée du prêt
  • Le taux d’intérêt proposé par la banque
  • La durée du crédit immobilier
  • Le montant TTC du crédit et les frais d’assurance.

Quel montant peut-on emprunter à la banque ?

Afin de déterminer le montant du crédit immobilier que vous souhaitez demander, il faut avant tout connaitre votre capacité d’endettement. Pour le savoir, il est important de tenir compte de votre situation financière et plus précisément votre revenu.

A titre d’exemple, si vous avez un revenu mensuel de 15 000 dirhams soit approximativement 1500 euros, vous pouvez demander un crédit immobilier d’un montant maximal de 694 000 dirhams. Si le taux d’intérêt est de 4,5%, la mensualité que vous allez verser serait à l’ordre de 6750 dirhams par mois pendant 10 ans et ajouter à cela, vous devez compter l’assurance.

Mais attention, ce calcul se base suivant une condition optimale.  En effet, si vous avez encore des crédits en cours et que vous avez plusieurs autres charges comme une pension alimentaire, le montant du prêt obtenu à partir de ce revenu pourrait ne pas atteindre cette somme.

Qui fixe le taux ?

En principe, c’est la banque qui fixe le taux de l’emprunt. Par contre, vous pouvez choisir entre un taux fixe et un taux variable. Avec le taux fixe, l’intérêt ne change pas jusqu’à la fin du contrat. Pour le taux variable par contre, il peut être plus intéressant que le taux fixe, mais le seul bémol, c’est qu’il peut changer en fonction du comportement du marché de l’immobilier au Maroc.

Quelles sont les conditions à remplir pour obtenir un prêt ?

Une banque marocaine peut facilement donner un prêt immobilier à un particulier, néanmoins son principal souci se portera sur votre solvabilité. Effectivement, à  part l’analyse de vos revenus, il faut qu’elle soit entièrement sûre que votre situation est stable. Si vous êtes par exemple en CDD ou que vous n’avez pas d’apport fixe mensuel, il y a de forte chance que votre demande de crédit soit refusée par la banque.

Un français peut demander un crédit immobilier au Maroc ?

De plus en plus de français sont intéressés par une demande de crédit immobilier au Maroc. Et c’est justifié, car s’il effectue leur prêt immobilier en France pour l’achat d’un logement au Maroc, les procédures sont complexes et c’est quasiment plus cher.

Pour un français résident, la démarche est assez simple car il suffit de faire une simple demande et il peut rapidement obtenir une réponse de la part de la banque. Mais s’il n’est pas résident, mais souhaite juste investir au Maroc, les formalités sont toutes autres. En effet, il ne peut par exemple obtenir que les 2/3 de son budget d’investissement, pour le 1/3 restant, il doit être constitué d’apport personnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *